« VertigoBonfire »

Cold

07.06.14

  10:19:00 pm, by   , 621 words  
Categories: Art, Collage

Cold

Normally in my collages, I don't reference to my reading because I do not want to be an illustrator. With this collage, there is a relationship with a reading, but it is not the illustration of an episode

, but rather an atmosphere that resonated with me.

I read the Icelandic trilogy of Jon Kalman Stefansson for a few weeks, with descriptions of extreme cold, wondering how it was possible to survive this. Another story also comes to mind: Die Eismine of Aharon Appelfeld, but this is a cold imposed on innocent people by Nazi torturers. And if I go back to my childhood, I remember a story that was happening in the Arctic, in appalling conditions. Scott and Amundsen! Pictures, stories and movies, but never as cold as in Stefansson!

Still, my own memories of cold is limited to a few episodes after the war, that have left however an indelible trace (including a trip to Iceland), so that I do not like the cold that bullies my body - skin to the lungs!

How is it born this collage? From an image of a man slipping on a soaped plastic track in a street. At first, I wanted to transform the man into an accident. For this I used a photo of Houellebecq in VSD magazine. Then, flipping through the magazine (View), I came across this red "heaven" that is not one and I made the connection with my first love of painting: the paintings of Singier which were blue with a little red, as if embers were under the ice and, of course, with an episode of Volume 2 where three men dragged a coffin in a snowstorm and where one of the three disappears forever.

 There! I tweaked the collage while allowing accidents to give the impression of being torn apart.

Normalement, dans mes collages,je ne fais guère référence à mes lectures car je ne veux pas être un illustrateur. Avec ce collage, il existe un rapport avec une lecture, mais il n'est pas l'illustration d'un épisode lu, mais plutôt d'une ambiance qui a résonné en moi.

J'ai lu la trilogie islandaise de Jon Kalman Stefansson pendant quelques semaines, avec des descriptions de froid extrême, me demandant comment il était possible de survivre à cela. Un autre récit me vient également à l'esprit : Die Eismine de Aharon Appelfeld, mais il s'agit là d'un froid imposé à des innocents par des tortionnaires nazis. Et si je remonte à mon enfance, je me souviens aussi d'un récit qui se passait en Arctique, dans des conditions épouvantables. Et Scott, Amundsen ! Des photos, des reportages et des films, mais jamais aussi glacial que chez Stefansson !

Toujours est-il que mes propres souvenirs de grand froid se limitent à quelques épisodes d'après-guerre qui m'ont toutefois laissé une trace indélébile (dont un voyage en Islande), de sorte que je n'aime guère le froid qui malmène mon corps – de la peau aux poumons !

Comment ce collage est-il né ? D'une image d'un homme glissant sur une piste en plastique savonnée dans une rue. Au début, j'ai voulu transformer l'homme en victime d'un accident. Pour cela je me suis servi d'une photo d'Houellebecq qui se trouvait dans VSD. Puis, en feuilletant la revue (View), je suis tombé sur ce « ciel » rouge qui n'en est pas un et j'ai fait le lien avec mes premiers émois de peinture  : les toiles de Singier qui étaient bleues avec un peu de rouge, comme si des braises se trouvaient sous la glace et, naturellement, avec un épisode du tome 2 où 3 hommes traînent un cercueil dans une tempête de neige et où l'un des 3 y disparaît à tout jamais.

 

Voilà ! J'ai peaufiné le collage tout en laissant les accidents afin de donner l'impression de déchirure.

 Permalink

You must be logged in to see the comments. Log in now!


Form is loading...

Juillet 2020
Lun Mar Mer Jeu Ven Sam Dim
    1 2 3 4 5
6 7 8 9 10 11 12
13 14 15 16 17 18 19
20 21 22 23 24 25 26
27 28 29 30 31    
 << <   > >>
Blog on art, centered on collage. It is meant as a sort of logbook of my creative work.

Rechercher

multiblog platform